Bloc-Notes

Il y a encore une dizaine de jours de cela, nul n’aurait imaginé pouvoir observer le spectacle actuellement offert par cette fabuleuse comète. Avec McNaught en début d’année et maintenant Holmes, 2007 figure en tête des excellents crus cométaires du XXIème siècle…

Contrairement à McNaught, Holmes est observable dans des conditions remarquables pour les européens. Il est en effet aisé de suivre son périple du Nord-Est au Nord-Ouest tout au long de la nuit. Et comme elle ne se déplace que très lentement à travers les constellations, il en sera ainsi pour plusieurs semaines encore. Mais que s’est-il véritablement passé ? En l’espace de quelques heures, sa luminosité a augmenté de plus de 300’000 fois. Désintégration du noyau, collision avec un objet satellite ? Aucune hypothèse n’est pour l’heure favorisée. La comète est observée de manière intensive par plusieurs observatoires à travers le monde tant amateurs que professionnels afin d’éclaircir les raisons ayant abouti à ce sursaut. D’ici quelques jours, le télescope spatial Hubble devrait en outre réaliser des observations à haute résolution du noyau. D’une magnitude apparente intégrée estimée à 2.4 lors de l’écriture de ces lignes, sa luminosité semble stagner depuis peu et il est raisonnable de supposer que son pic de luminosité est désormais atteint. La question est de savoir combien de temps le spectacle durera. Profitez de ce début de mois dépourvu de Lune pour repérer les extensions de l’enveloppe externe de la comète. Une paire de jumelles lumineuse ou une petite lunette vous en offrira la meilleure vision. Bonnes observations et ne manquez pas de visiter la page du « Ciel du Mois » dédiée à 17/P Holmes en cliquant ici.

Quelques évènements intéressants

8 Novembre | Mercure
Le Soleil apparaissant de plus en plus tard le matin, il devient moins douloureux de se lever un peu avant lui. Le 8 novembre, Mercure est à son élongation Ouest maximale. Elle sera donc aisément observable au petit matin, se levant plus d’une heure et demie avant notre étoile. D’ordinaire discrète, elle sera facilement repérable toute la première quinzaine de ce mois et sera accompagnée de la Lune les 7 et 8.
18 Novembre | Les Léonides
A 3h TU (4h à votre montre) devrait se produire le pic d’intensité des Léonides, un des plus beaux essaims d’étoiles filantes. Elles sont plutôt rapides et il sera possible d’espérer en voir une centaine par heure. Comme toujours, les ingrédients d’une observation réussie : une chaise longue pour avoir une vue optimale du ciel, des vêtements chauds et de quoi se sustenter ! Pour plus d’informations…
Observez Mars !
Entre deux observations de Holmes, pensez à guetter l’horizon Est en début de nuit, vous y trouverez probablement un point rouge immanquable. Mars devient visible dans des conditions optimales, suivez son ascension dans le ciel tout au long du mois !

Carte du ciel

Voici ci-dessous la carte du ciel (tirée d’Astronomie Magazine) pour ce mois.

Carte calculée pour le 15 novembre à 18h00 TU (19h00 heure légale). Valable aussi pour le : 1er novembre à 19h et le 30 novembre à 17h TU. NB : Pour ces deux derniers cas, la position des planètes est légèrement différente.

La Lune actuellement

PL 26/10 04h53 UT DQ 01/11 21h20 UT NL 09/11 23h04 UT PQ 17/11 22h34 UT

A l’Observatoire de Genève

Ce mois-ci, une soirée d’observation est prévue, le jeudi 15, avec la comète Holmes et l’observation de planètes habituellement négligées : Uranus et Neptune. Pour vous inscrire, veuillez téléphoner au 022 379 22 00.

Commentaires, questions ?

Une question sur ce que vous avez vu ? Une précision quant aux suggestions d’observations proposées ci-dessus ? N’hésitez pas à me contacter via la section « commentaires » de ce billet. Les figures ont été réalisées avec l’excellent logiciel Stellarium

Revenir à la page d’accueil du Ciel du Mois