Bloc-Notes

Ce mois de décembre devrait tenir en haleine tous les passionnés du ciel. Un essaim d’étoiles filantes s’annonçant spectaculaire, une opposition de Mars et la fin de règne de la comète Holmes devraient agréablement égayer cette fin d’année 2007.

Dans le bloc-notes de ce mois, nous allons plus spécialement nous intéresser aux Géminides. Il s’agit d’un essaim d’étoiles filantes alimenté par l’astéroïde Phaeton. Ce dernier ne passera d’ailleurs qu’à 18 millions de km le 10 décembre, distance la plus proche depuis sa découverte en 1983. On pense d’ailleurs qu’il s’agit d’un noyau d’une ancienne comète qui, au fil de ses passages à proximité du Soleil a vu la totalité de ses glaces sublimer tout en déposant sur son passage quantité de poussières, elles-même à l’origine des Géminides. Nommées d’apres la constellation au sein de laquelle elles semblent émaner, elles déçoivent rarement et offrent même un spectacle plus intense que les Perséïdes d’août. Particulièrement lentes et brillantes, leur entrée dans l’atmosphere est des plus gracieuses dans un ciel bien obscur, ce qui sera le cas des 13 et 14 décembre prochains. Le pic est attendu le vendredi 14 décembre vers 16h45 UT, mais il faudra patienter quelques heures depuis nos longitudes afin que la constellation des Gémeaux prenne sa place dans le ciel. Le maximum d’activité devant durer 6 à 10h, il sera difficile de ne pas apercevoir quelques-unes des 60 à 120 étoiles filantes attendues chaque heure ! Voilà donc l’occasion de « poser » son vendredi (ou de faire jouer les RTT pour nos voisins français) afin de se déplacer sur les meilleurs sites aisément accessibles : du Crêt d’eau au Mollendruz, le Jura offre un point de vue bien adapté. Pourquoi ne pas en profiter pour faire une marche d’approche en raquettes dans l’après-midi ? Le Salève est également un bon choix, pensez cependant à vous installer en un lieu avec l’horizon Sud-Est bien dégagé. Evitez à tout prix les lumières des villes. Si vous le pouvez, observez également la nuit du 13 au 14 qui pourrait receler de belles surprises. Un dernier conseil, rien de pire que d’avoir froid pour gâcher une observation, soyez-donc prévoyants ! Bonnes observations !

Quelques évènements intéressants

14 Décembre | Géminides
La constellation des Gémeaux commencera à être bien placée dans le ciel vers 20h-21h. La carte ci-contre vous donne les indications pour la repérer. Tâche relativement aisée, grâce à l’éclat de Castor et Pollux. La carte ci-contre vous permettra de la localiser, grâce notamment à Mars et Orion, située à proximité des Gémeaux. Ne manquez pas de consulter cette page en complément aux informations présentées ici.
23 Décembre | Opposition de Mars
A 3h TU (4h à votre montre), dans la nuit du 23 au 24, Mars jouxtera de très près la Lune. Quelques heures plus tard elle sera en opposition. C’est donc un mois idéal pour observer la planète rouge, de préférence dans un télescope !

Carte du ciel

Voici ci-dessous la carte du ciel (tirée d’Astronomie Magazine) pour ce mois.

Carte calculée pour le 15 décembre à 18h00 TU (19h00 heure légale). Valable aussi pour le : 1er décembre à 19h et le 30 décembre à 17h TU. NB : Pour ces deux derniers cas, la position des planètes est légèrement différente.

La Lune actuellement

NL 09/12 17h41 UT PQ 17/12 10h18 UT PL 24/12 01h17 UT DQ 31/12 07h51 UT

A l’Observatoire de Genève

Ce mois-ci, une soirée d’observation est prévue, le lundi 17. Pour vous inscrire, veuillez téléphoner au 022 379 22 00.

Commentaires, questions ?

Une question sur ce que vous avez vu ? Une précision quant aux suggestions d’observations proposées ci-dessus ? N’hésitez pas à me contacter via la section « commentaires » de ce billet. Les figures ont été réalisées avec l’excellent logiciel Stellarium

Revenir à la page d’accueil du Ciel du Mois