• 13 au 17 septembre – observations des oiseaux migrateurs


Crédit photo : Luc Viatour

L’originalité du titre de ce mois ne manquera pas de susciter une certaine surprise auprès des visiteurs assidus de ce site. Il s’agit d’une suggestion d’observation peu commune, mais susceptible de fournir une meilleure compréhension des modes migratoires des oiseaux. La saison automnale est un excellent moment pour s’y intéresser. A la fin de la période de nidification, beaucoup d’oiseaux constituent des réserves de graisse conséquentes et s’envolent vers les régions d’hivernage. Ce phénomène se traduit par des flux de millions d’individus traversant l’Europe. La Suisse est d’ailleurs remarquablement placée sur le trajet de plusieurs dizaines d’espèces ne nichant pas chez-nous.

Si les migrateurs diurnes peuvent en partie faire l’objet de comptages sur des sites stratégiques (Défilé de l’Ecluse par exemple), il est au contraire moins aisé d’observer les migrateurs nocturnes, qui représentent la majorité des espèces. Une méthode de dénombrement reposant sur l’observation de notre satellite naturel permet toutefois de fournir des éléments statistiques sur ces populations. Muni d’une bonne paire de jumelles ou mieux d’un petit télescope, chacun peut observer les oiseaux migrateurs traverser le disque lunaire. Pensez à équiper votre instrument d’un filtre de densité afin d’éviter une fatigue de vos yeux lors de longues observations.

Les prochaines opportunités aura lieu autour de la prochaine pleine Lune, du 13 au 17 septembre 2008.
Vous trouverez une procédure détaillée sur le site de la Station ornithologique suisse.

 


  • 20 septembre – Occultation lunaire des Pléïades


Simulation réalisée avec Stellarium

En deuxième partie de nuit, du 19 au 20 septembre (de 3h45 à 5h45 en heure légale), la Lune occultera l’amas des Pléïades. Une à une, 5 des plus brillantes étoiles de cet amas ouvert seront éclipsées par notre satellite. Les observateurs de Suisse seront particulièrement bien situés pour profiter de l’évènement, la Lune étant à plus de 60 degrés de hauteur sur l’horizon durant la totalité du phénomène.
Cliquez ici pour consulter une page détaillée sur l’évènement.

Bonnes observations !

Retour vers le ciel du mois