L’actualité du ciel de début décembre a précipité la rédaction du Ciel du mois, habituellement mis en ligne la première semaine du mois courant.

  • 1er décembre – Occultation de Vénus par la Lune

Vers 16h55 locales en direction du sud-ouest, Vénus va disparaître derrière le disque de notre satellite naturel. Ce sera l’évènement majeur de ce mois de décembre pour plusieurs raisons. La première réside dans le fait que les deux astres sont très brillants et donc facilement repérables. Ensuite, le phénomène est d’une beauté particulière. La Lune aura l’aspect d’un croissant relativement fin, si bien que notre planète voisine s’éclipsera du côté obscur du disque (et non de la force!), ce qui est toujours spectaculaire. Elle réapparaîtra 1h30 plus tard, vers 18h23 locales, surgissant d’un croissant bien lumineux.
Il vaut la peine de suivre tout le spectacle muni d’une paire de jumelles. Le grossissement résultant vous permettra de précisément suivre toute l’occultation et les instants précis de la disparition puis de la réapparition de Vénus.
Cerise sur le gâteau, Jupiter, chapeautera l’ensemble du phénomène en étant située quelques degrés au-dessus de Séléné.

Dernier avantage, nul besoin de se réveiller douloureusement en milieu de nuit pour suivre l’évènement… 

 
Fin de l’occultation – Stellarium


Vue générale peu avant le début de l’occultation – Stellarium
 

  • 13 décembre – Géminides

Entre 22h00 et 2h00 du matin, il vaudra la peine de s’installer dehors pour observer un des essaims d’étoiles filantes les plus actifs de l’année. Malgré la pleine Lune, tournez votre regard vers la constellation des Gémeaux (cf. carte du ciel en haut de page).
Les Géminides sont peu rapides et les "bolides" laissent de belles traînées vert-bleu persistant plusieurs minutes. A cause de la Lune, on ne pourra espérer que repérer les plus brillants.
 

  • 26 et 28 décembre – Fins croissants de Lune

Lors de la nouvelle Lune de fin décembre, toutes les conditions seront réunies pour tenter d’observer un très fin croissant de Lune. Un instrument sera indispensable afin de réussir cette délicate observation. Pour plus de détails, veuillez vous reporter à une note déjà publiée ici.

Le 26 à 8h23 locales, le plus "vieux" croissant de la lunaison, 1.41%
Le 28 à 17h43 loc., le plus "jeune" croissant de la lunaison suivante, 1.27%


Aperçu de ce à quoi devrait ressemble le croissant lunaire crépusculaire du 28 décembre.

 

Bonnes observations !