L’année 2009 a été déclarée Année Mondiale de l’Astronomie par l’UNESCO et l’UAI. Au long des prochains mois, pléthore de conférences, observations et animations vous seront proposées en Suisse romande. Il suffit de vous rendre sur le siteastronomy2009.ch afin de vous tenir au courant de toutes les manifestations de votre région.

2009 débute avec la comète Lulin, découverte en juillet 2007 à Taïwan. Si sa luminosité est encore trop faible pour pouvoir l’observer à l’oeil nu, elle devrait devenir évidente dans le courant du mois de février. Il vaut toutefois la peine d’observer sa progression depuis le Scorpion (avec la brillante Antarès, tête du Scorpion et immanquable en fin de nuit) jusqu’à la Vierge lorsqu’elle passera non loin de Spica (l’Epi) à la mi-février. Utilisez la carte de champ ci-dessous pour la repérer.

Une bonne paire de jumelles ou un télescope seront nécessaires afin de distinguer l’astre chevelu. Le choix du lieu d’observation sera également crucial. Il faudra s’éloigner des sources lumineuses. A proximité de Genève, on choisira les Crêtes du Jura ou le Salève en gardant un horizon sud bien dégagé, la comète reste en effet pour le moment à moins de 30 degrés de hauteur.
Il faudra enfin se lever très tôt pour l’apercevoir, plus spécifiquement entre 5h00 et 6h20 (locales), qui marque la fin de la nuit astronomique.

La comète Lulin a une orbite intriguante puisque son mouvement de révolution orbitale est opposé à celui des planètes. Elle a récemment atteint le périhélie et devrait passer au plus près de la Terre (60 millions de kilomètres toutefois !) le 24 février, qui sera naturellement le meilleur moment pour l’observer.
 

 
Carte de champ, comète Lulin


Comète Lulin par Karzaman Ahmad (7 jan. 2009), les queue et anti-queue sont remarquablement bien visibles sur ce cliché.

 

Retour au ciel du mois