La comète 109P/Swift-Tuttle est caractérisée par une jouxtant l’orbite de la Terre (vue 3D). Elle dépose sur son chemin des poussières, qui suivent la même trajectoire en formant un faisceau au fil des passages, et qui termineront éventuellement leur course dans l’atmosphère terrestre. L’essaim météoritique qui en découle est dénommé Perséïdes du nom de la constellation (Persée) dans laquelle se situe son "radiant", direction apparente dans le ciel d’où est approximativement observée la ré-entrée de ces météores dans le ciel. On pourra facilement localiser Persée à l’aide de la carte du mois atteignable à partir de la colonne droite de ce site.

Deux éléments annoncent une année faste pour l’essaim d’étoiles filantes des Perséïdes :

  • Le faisceau créé par le passage de la comète Swift-Tuttle en 1610 a légèrement dérivé et devrait précisément intersecter l’orbite terrestre le 12 août entre 10h et 11h locales.
  • La Terre devrait croiser une région proche du noyau du flot de poussières principal.

Ces deux caractéristiques laissent présager un taux horaire zénithal de 200 environ, pour les observateurs les mieux situés. Le graphe suivant (source) illustre l’activité attendue des Perséïdes cette année. Il vaudra la peine d’observer ce spectacle les nuits des 11 au 12 ainsi que du 12 au 13 août.

Pour ce faire, un site bien dégagé au Nord-Est, de préférence éloigné des villes, fournira les meilleures vues de ce phénomène.

Retour au Ciel du Mois