Bonjour à tous !

Avec un peu de retard, voici le mois de mai.

La Lune

La pleine Lune se produira le 5 à 05h35 et la nouvelle Lune : le 21 à 1h47.

Observation des planètes

Mercure sera visible durant un cours instant avant le lever du Soleil, jusqu’au environ du 20. Ensuite, elle disparaitra dans l’aurore.

Profitons des derniers instants de visibilité de Venus dans la constellation du Cocher. La planète s’enfuira dans le coucher de Soleil vers la fin du mois.

`

Mars, bien que faiblissante, est toujours visible dans le Lion jusqu’aux environs de 4h le matin.

Jupiter n’est plus observable pour l’instant. Elle réapparaîtra à l’aube aux vers la fin du mois de Juin. Patience …

Saturne se trouve dans la constellation de la Vierge et se couche au lever du Soleil.

Pour les planètes lointaines, Uranus est présente dans les Poissons puis dans la Baleine. Au milieu du mois, la géante se lève à 4h 12. Pour Neptune, c’est toujours dans le Verseau 2h 56 avant le Soleil soit vers 3h07.

Pour se repérer :

La petite carte pour se repérer.

Vous pouvez cliquer dessus pour la voir en plus grand.

Pour le reste de l’actualité :

- Le 4, Venus sera au maximum de se déclinaison de puis 1900 et jusqu’en 2200. Soit +27° 49′ 27″. Juste pour ceux qui n’auraient pas idée de ce qu’est la déclinaison, http://fr.wikipedia.org/wiki/Système_de_coordonnées_équatoriales.

- Le 6, la Lune est au périgée soit à 356 955 km de la Terre. Ce qui constituera la plus petite distance entre les deux astres pour cette année.

- Le maximum des étoiles filantes Aquarides se produira le 6 avec un pic d’activité à 60 par heures.

- Le 16 , apogée de la Lune à 18h. Une distance de 406 448 km séparera la Terre de son satellite. Ce sera la plus grande distance cette année.

- Le 20, grand évènement … invisble. Une éclipse annulaire de Soleil. Elle sera visible au Nord-est de l’Asie, nord de la Scandinavie, Groënland, Nord de l’Amérique et de l’Océan Pacifique. L’éclipse sera centrale à 13h59 au sud des Îles Aléoutiennes soit 1h59 du matin en Europe.

- Le 29, périhélie de Mercure à 7h.

Le point sur les étoiles variables :

- Au environ du 14, maximum de R Virgo (constellation de la Vierge).

- Autour du 26, maximum de R Cygni (constellation du Cygne).

- Minimum d’Algol à 5h le 31

- Autour du 31 : maximum de S Her (constellation d’Hercule).

A voir la-haut : Sagittarius A

Alors Sagittarius A n’est pas à proprement parler visible. Puisqu’il s’agit d’un Trou Noir. a dire vrai, c’est le trou noir supermassif qui se situe au centre de notre galaxie, dans la direction du Sagittaire.

Contrairement à l’expression usitée aujourd’hui, un trou noir n’est pas un trou et en aucune façon noir. C’est un astre (ou ce qu’il reste d’une étoile massive) extrêmement dense qui emprisonne même les rayons lumineux passant à proximité. Sa masse serait d’environ 3 à 4 millions de fois la masse de notre Soleil. Les étoiles que vous voyez ici, sont les étoiles les plus centrales de notre galaxie. La plus proche du centre, appelée S2, effectue un tour galactique en seulement 15 ans alors qu’il faut 226 millions d’années pour que notre Soleil fasse le tour de la galaxie. (Tour qu’il n’a effectué que 20 fois depuis sa création).

Bonnes Observations