[Liens] [Observatoire de Genève]
Groupe de recherche sur les étoiles massives: [page web, recherche, publications]

Sylvia Ekström García Nombela

english version

Sylvia


Curriculum Vitae

(disponible en anglais: pdf)

Nom, prénom: Ekström García Nombela Sylvia
Date de naissance: 1 juin 1966
Lieu: Stockholm (Suède)
Nationalité: Suisse
Etat civil: mariée
Formation
 
septembre 2008 Doctorat en astrophysique (Observatoire de Genève)
janvier 2006 DEA en astrophysique (Observatoire de Genève)
mars 2004 Diplôme de physique (Université de Genève)
septembre 1988 Diplôme de sage-femme (Ecole Le Bon Secours, Genève)
juin 1985 Double maturité classique - latine (collège Calvin)
 
Expérience
 
dès septembre 2008 Postdoc dans le groupe de recherche sur les étoiles massives de l'Observatoire de Genève
2004-2008 Thèse de doctorat sous la direction de G. Meynet et A. Maeder
2003-2004 Travail de diplôme sur les étoiles primordiales en rotation non solide, supervisé par G. Meynet et A. Maeder
1988-1999 Travail comme sage-femme à l'hôpital de Morges (cours PAN, prénatal, salle d'accouchement et post-partum)


Une biographie plus musicale est disponible.
 

Travail de recherche

Étoiles primordiales:

Les conditions régnant dans l'Univers lors des premières minutes après le Big-Bang ont permis la nucléosynthèse des éléments très légers comme l'hydrogène, l'hélium, le lithium, et quelques traces infimes de carbone ou d'azote. Les toutes premières étoiles qui se sont formées dans l'Univers, quelques centaines de millions d'années plus tard, proviennent d'un milieu totalement déficient en métaux. Ces étoiles, vraisemblablement extrêmement massives, ont commencé à synthétiser les éléments lourds jusqu'au fer, au cours de leur courte vie. Leur mort explosive a permis l'enrichissement du milieu primordial et la formation d'étoiles plus légères que l'ont peut observer encore aujourd'hui (comme HE0107-5240 ou HE1327-2326). Ces étoiles présentent des abondances chimiques en surface très particulières et on pense qu'il s'agit de la signature chimique des étoiles primordiales.

Mon travail actuel consiste à modéliser des tracés évolutifs d'étoiles primordiales dans le but d'explorer les effets de la rotation non solide sur ces objets. La rotation a deux effets majeurs: tout d'abord, les étoiles extrêmement déficientes en métaux atteignent facilement la vitesse de rupture et peuvent perdre une masse considérable en raison de la force centrifuge. Ensuite, la rotation différentielle induit un fort mélange à l'intérieur de l'étoile. Ce mélange favorise l'enrichissement de sa surface en éléments lourds, entraînant des vents stellaires non négligeables, et modifie les profils d'abondances chimiques à l'intérieur de l'étoile. Tout ceci va avoir un effet très important sur l'enrichissement du milieu environnant, et donc sur l'évolution de l'Univers primordial.


 

Publications

Articles:

Posters:


 

Activités musicales

La musique est l'autre passion de ma vie et je pratique le chant depuis l'âge de 8 ans. Je chante actuellement dans deux formations différentes: avec le Motet de Genève je profite d'une grande formation mixte pour aborder toutes sortes de pages de la musique du 19e et du 20e siècle; avec Volubilis je participe à un petit ensemble vocal féminin qui se plaît à ciseler des oeuvres de tous horizons pour voix de femmes.

Dates des prochains concerts du Motet
Dates des prochains concerts de Volubilis

 
[Liens] [Observatoire de Genève]
Groupe de recherche sur les étoiles massives: [page web, recherche, publications]

Contact:
Dernière mise à jour: 01/09/2012