Courbes de rotation d'astéroïdes et de comètes, CdR
Courbes de luminosité d'étoiles variables régulières, CdL

Asteroids and comets rotation curves, CdR
Regular variable stars light curves, CdL

Raoul Behrend
Observatoire de Genève
CH-1290 Sauverny - Suisse
Raoul.Behrend@unige.ch
Ekiga et Skype: asteroide18874

Portique d'entrée du site CdR&CdL
Petite sélection d'objets à faire et pas à faire
Astéroïdes: 1, 2, 3, 4, 5
Comètes: 6
Etoiles variables régulières: 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 14
Trouvailles CdL: CD, LB, RR, SL, JGB, CR, SC, DM, EB, SS, CC, JPT, PA, RP, OAM, FM+RC AV+SV, FVS LP SiC LCCL

Publications relatives à ce site
Pourquoi s'amuser à faire des mesures, et que deviennent-elles ?
Une folle envie d'essayer ?

Soumettre, utiliser et obtenir des données
Les observateurs
Quelques liens
La liste CdR&CdL

Les trouvailles CdL de l'OFXB - St-Luc

Les liens dans les noms des objets renvoient au CDS. Les dates sont en temps universel, bien que CourbRot calcule, en interne, tout en TE/TT.

Qualité de la solution en période: bonne - incertaine - très incertaine.

La date de péremption, M, est l'instant à partir duquel l'incertitude sur la phase correspond à un sixième de tour, pour le modèle utilisé. Passé cette date, il devient difficile de lier les nouvelles séries de mesures aux anciennes (ambigüité d'un tour). Les astéroïdes et variables à pics clairement disymétriques se «conservent» toutefois plus longtemps. M correspond également à la période idéale pour refaire une série de mesure (la visibilité n'est pas prise en compte!).
Objet.
Coordonnées J2000.

E=époque de référence.
M=date de péremption

Observatrice(s) et/ou observateur(s).

Publication(s).

Auteur(e)(s) de la (re)trouvaille

Etat.
Description.
Par défaut, les échelles de magnitude sont flottantes et non-filtrée.
Commentaire
Courbe de luminosité.
Période «barycentrique» en jour.
Epoque «barycentrique» de l'extémum à la phase zéro
Diagramme polaire de l'éclat.
Amplitude totale en magnitude
Coefficients.
Série(s) de mesures.
Intervalle de temps.
Hypothèse(s).
Remerciements.
Date de mise à jour
USNO-A2.0 1050-1201364
V1231 Tau
SL1
04h16m50,81s
+18°52'20,9"

E=2002-09-30
M=2008-04-15

Nicolas Waelchli, Yves Revaz, Claudine Rinner

[10]

Yves Revaz

Final.
Variable pulsante, type RR Lyr

0,266882±0,000006
2002-09-30,0345±0,0029

0,391±0,013
Coefficient(s).
2002-09-30 à 2003-01-13.
2015-10-26
SL2

E=2003-02-21
M=2003-02-25

Loren Coquille, Nicolas Waelchli, Raoul Behrend

-

Loren Coquille, Raoul Behrend

Provisoire.
Probablement une binaire à éclipses, type EW (=W UMa)

0,379±0,006
2003-02-21,128±0,006

0,554±0,030
Coefficient(s).
2003-02-20 à 2003-02-21.
2015-10-26
SL3

E=2003-02-21
M=2003-03-08

Loren Coquille, Nicolas Waelchli, Raoul Behrend

-

Loren Coquille, Raoul Behrend

Provisoire.
Type indéterminé.
Demi-période possible

1,97±0,04
2003-02-21,207±0,013

1,28±0,07
Coefficient(s).
2003-02-20 à 2003-02-21.
Sans la fondamentale.
2015-10-26
SL4

E=2003-07-18
M=2003-08-21

Loren Coquille, Doran Deluz, Nicolas Waelchli

-

Loren Coquille, Doran Deluz, Nicolas Waelchli

Provisoire.
Binaire à éclipses, type EW (=W UMa)

0,3634±0,0007
2003-07-17,895±0,004

0,106±0,006
Coefficient(s).
2003-07-18 à 2003-07-20.
2015-10-26

Cinq adresses réticulaires pour comprendre ce que sont les W UMa et autres binaires serrées: (a), (b) avec animations et (c) avec animations, (d) des liens et des logiciels.

Effet Blazhko: pdf.

Une nouvelle variable en vue ? Soumettez la question à Simbad et au Grand Vizir, voire à la Déèsse, pour savoir si elle est déjà connue...

Conformément à l'esprit scientifique, pas d'usage de ces données sans référence, merci.
Pour communiquer, utiliser ou obtenir des mesures, corrections, modifications ou compléments à cette page: Raoul.Behrend@unige.ch

Best viewed with a brain

rien/ rien

pasvac.ch