Courbes de rotation d'astéroïdes et de comètes, CdR
Courbes de luminosité d'étoiles variables régulières, CdL

Asteroids and comets rotation curves, CdR
Regular variable stars light curves, CdL

Raoul Behrend
Observatoire de Genève
CH-1290 Sauverny - Suisse
Raoul.Behrend@unige.ch
Ekiga et Skype: asteroide18874

Portique d'entrée du site CdR&CdL
Petite sélection d'objets à faire et pas à faire
Astéroïdes: 1, 2, 3, 4, 5
Comètes: 6
Etoiles variables régulières: 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 14
Trouvailles CdL: CD, LB, RR, SL, JGB, CR, SC, DM, EB, SS, CC, JPT, PA, RP, OAM, FM+RC AV+SV, FVS LP SiC LCCL

Publications relatives à ce site
Pourquoi s'amuser à faire des mesures, et que deviennent-elles ?
Une folle envie d'essayer ?

Soumettre, utiliser et obtenir des données
Les observateurs
Quelques liens
La liste CdR&CdL


Amazing (but quite understandable) french to english translation by Google

Pourquoi s'amuser à faire des mesures, et que deviennent-elles ?

(à relire dans quelques jours)

Une folle envie d'essayer ?

Pas de problème ! Il y a des astéroïdes faciles et d'autres difficiles, en fonction de l'amplitude de la variation d'éclat et de la période de rotation; c'est un peu une loterie - en fait mieux, car même les billets perdants sont gagnants <;3)~~~~. Pareil pour les étoiles variables.

Bien que les observations en visuel soient possibles, rien ne vaut l'objectivité d'une bonne image. Les résultats seront sans doute décourageants si vous n'arrivez pas à faire de la photométrie relative à mieux que 0,1 magnitude sur des objets de magnitude V=14 et que vous ne pouvez pas prendre une trentaine d'image du même objet en quelques heures. L'idéal est de disposer d'un télescope d'au moins 0,2m d'ouverture (la Connaissance des Temps de 1877 utilise bien le terme de planètes télescopiques pour les astéroïdes) sur une monture permettant la poursuite des objets et d'une caméra style Audine ou mieux.

Pour débuter, rien ne vaut un objet «facile»: clair, à forte variation et se déplaçant lentement dans le ciel. Si en plus, on peut comparer facilement ses résultats avec ceux des autres, c'est rassurant. Les astéroïdes de petits numéros sont gros et souvent sphériques (donc de faible variabilité). Les gros numéros sont souvent très variables, mais sont de taille réduite (peu lumineux). Les très grands numéros peuvent être relativement lumineux au voisinage de la terre, mais leur vitesse est alors très grande. Je conseillerais de choisir des objets numérotés entre (~mille) et (~deuxmille) dont les caractéristiques sont déjà connues, et/ou des mal connus entre (~deuxmille) et (~quatremille). Selon l'instrumentation, le ciel, l'humeur et l'expérience de l'observateur, la fourchette peut être étendue. Un objet trop dur au départ est souvent décourageant. Bonne stratégie: prendre un astéroïde de la liste «à faire» en colonne 2 et 3, qui varie bien et vite; de cette manière, on est directement utile. Il serait en effet très dommage de trop se disperser avec à la fin aucun objet au stade «final». Avec son infinie sagesse, Norbert Poulard précise à ce propos que «l'essentiel n'est pas de partir, mais bien d'arriver".

Automatiser les mesures ? Oui, c'est possible: on peut même avoir des scripts de réduction entièrement automatiques (mise en marche - dodo - résultats) avec création d'un document d'aspect similaire aux résultats ci-dessous ! Des scripts sont disponibles pour certains logiciels, et d'autres sont en préparation.

  • Prism: voir les pages très complètes de Laurent Bernasconi
  • qui vous dit tout sur comment faire, traiter et communiquer des mesures
  • Iris par Christian Buil
  • Audela par Olivier Thizy
  • TeleAuto: pas encore disponible
  • IRAF par Matthieu Conjat

  • Un comparatif est maintenu par François Cochard.

    Choisir un nouvel objet ? On peut vérifier si les données seront utiles ou non en consultant le catalogue «Harris» disponible en fichier zipé et en clair. Si ça semble utile (classé en qualité 1 ou 2, ou encore 3 avec une seule référence), il faut encore vérifier que l'objet choisi n'est pas déjà «en travail» par une équipe: la page de recherche du CALL est faite pour ça !

    Il est parfaitement possible de faire de la photométrie avec des appareils photographiques numériques du commerce ! Il faut toutefois veiller scrupuleusement à ce que toutes les images soient prises dans exactement les mêmes conditions du zoum, de diaphragme, de sensibilité, de mise au point et de température. Bref: déclancher presque tous les automatismes...

    Encore un conseil: ne pas «jeter» les images brutes et de correction (zéros, noirs, plats) afin que le tout puisse être remesuré avec de nouveaux logiciels, catalogues, méthodes et scripts. L'idéal est d'en faire un cédérom... Quant aux images prétraitées, elles peuvent être effacées, vu que de meilleures pourront être reconstruites en peu de temps grâce aux brutes et correctrices archivées.

    Bien entendu, il n'est pas nécessaire d'avoir un numéro UAI-MPC d'observatoire pour «faire» des courbes de rotation.

    Soumettre des images

    Il est possible de me soumettre dans certains cas des images. La procédure est décrite ici.

    Soumettre, utiliser et obtenir des données

    Avant de soumettre des données, merci de jeter un oeil sur la manière de formatter les données.

    Les dates et périodes sont en temps «astéroïdal»; il est préférable de noter/rapporter les observations en temps universel «terrestre», CourbRot faisant la conversion via un moteur d'éphémérides interne - version interne, pas encore publique. Les éclats observés rapportés sont soit absolus, soit relatifs à un groupe d'étoiles; mais pas relatifs à des éphémérides (dérives possibles de plusieurs centièmes de magnitude par nuit). Là aussi, CourbRot se charge de faire la correction en utilisant de manière cohérente les paramètres photométriques.

    Les incertitudes fournies sur les grandeurs calculées sont déterminées par CourbRot en traitant les covariances, y compris pour les amplitudes des variations totale et partielles. Pour l'instant, les variations d'éclat sont supposées identiques dans toutes les couleurs utilisées: V, R et non-filtré (hips). Cette hypothèse n'est pas valide pour les étoiles variables.

    Il est parfaitement possible d'obtenir les données qui ont servi à faire les réductions. En rêgle générale, il faut d'abord obtenir l'accord de l'auteur des mesures - ce qui est une formalité qui demande au plus 2 minutes de travail. N'est-on pas très content de savoir ses mesures utilisées ? Je décourage fortement l'emploi de sites autres pour disséminer des mesures. En effet:

  • Entre personnes civilisées ayant un brin d'étique scientifique, la courtoisie et l'usage sont de demander le droit d'employer des mesures avant de le faire
  • Il n'y a aucune garantie que l'auteur soit correctement crédité pour ses observations.
  • Les données n'ont pas passé de test de vraissemblance.
  • Mélanger des données d'origines diverses sans connaître les défauts possibles et les (mauvais) traitements qu'elles ont pû subir est une erreur grossière. Pas moins d'une dizaine de défauts et non-sens plus ou moins flagrants (principalement dus à des logiciels américains) ont été trouvés durant le traitement des données de cette page.
  • Pour l'utilisation minutieuse des données, il est préférable de demander à l'auteur des mesures de refaire les réductions avec les méthodes et les logiciels les meilleurs du moment. Utiliser de vielles mesures sans demander si de meilleures valeurs sont disponibles est une erreur scientifique de débutant !
  • Sauf opposition manifeste, les données qui ont servi à construire la page que vous lisez actuellement seront déposées au CDS (ou à un autre organisme compétent) quand je n'aurai plus la possibilité de m'en occuper. Pareil pour le code-source de CourbRot.

    Conformément à l'esprit scientifique, pas d'usage de ces données sans référence, merci.

    Pour communiquer, utiliser ou obtenir des mesures, corrections, modifications ou compléments à cette page: Raoul.Behrend@unige.ch

    Soumettre des images

    Il est possible de me soumettre dans certains cas des images. La procédure est décrite ici.

    Les observateurs - pas à jour

    Adresse de courriel Adresse(s) réticulaire(s) Observatoire(s) UAI-MPC Instrumentation
    Pierre Antonini 132 Bédoin, France D=0,16m, F/D=3,3, KAF400 (jusqu'à fin 1999)
    D=0,305m, F/D=2,6, NJP160, MCMT2, KAF400
    Maurice Audejean Obser. B92 Chinon, France D=0,32m, F/D=5,0, KAF401
    Tom Alderweireldt 145 's-Gravenwezel, Belgique D=0,20m, F/D=6,5, ST7
    Eric Barbotin Obser. Villefagnan près d'Angoulême, France S-C D=0,225m F/D=4,1, Hisys 22 KAF400
    Philippe Baudoin Harfleur (près du Havre), France D=0,20m F/D=4, Audine KAF400
    Raoul Behrend Obser. 517 Genève, Suisse S-C D=0,20m F/D=10, cécédé
    Nathanaël Berger Obser. St-Jean de Bournay, France D=0,25m F/D=5,12, Audine KAF400
    Laurent Bernasconi Obser. A14 Les Engarouines, France
    164 St-Michel-sur-Meurthe, France
    CN D=0,212m F/D=3,9, NJP160, MCMT2, KAF1600
    Jean-Gabriel Bosch Obser.+Perso. 178 Collonges, France D=0,20m F/D=5, cécédé
    D=0,37m F/D=2, cécédé
    Stephen Brincat Obser.+Perso. 171 FlareStar Obs., Malte S-C D=0,25m F/D=2,6, HX516
    Emmanuel Brochard Perso. Paris et Saint-Savinien, France S-C D=0,20m F/D=5,6 Audine KAF401e
    Laurent Brunetto Obser., Obser. 139 Antibes, France D=0,254m F/D=2,7, Hisis 22
    Robert Buchheim Altimira, Coto de Caza, Etats-unis S-C D=0,28m F/D=6,3
    Christian Buil Obser.+Perso. 959 Ramonville Saint Agne, France D=0,19m F/D=4, Audine KAF400
    Silvano Casulli Obser., Perso. 596 Colleverde di Guidonia, Italie
    A55 Vallemare di Borbona, Italie
    N D=0,40m F/D=3,2, ST6
    N D=0,40m F/D=4,5, ST6
    Cyril Cavadore Obser.+Perso. 214 Garching, Allemagne D=0,257m F/D=3,6, CCD
    Stéphane Charbonnel 949 Durtal, France S-C D=0,30m F/D=3,5, KAF400e;
    D=0,20m F/D=4, cécédé
    Chantal & Bruno Chardonnens Obser.+Perso. 172 Onnens, Suisse D=0,18m F/D=12, Hisis 22
    Frédéric Choisay Baugy (Cher), France D=0,20m F/D=6,3, MX516
    Bernard Christophe 947 Saint-Sulpice, France D=0,60m F/D=5,6, Hisis 22
    Maurice Clark Obser. Bucknell, Etats-unis S-C D=0,21m F/D=5
    François Cochard Obser.+Perso. 634 St-Jean de Bournay, France
    Venon (près de Grenoble), France
    D=0,20m F/D=6,3, Audine KAF400
    François Colas 586 Pic-du-Midi, France D=1,05m F/D=5
    Josep Coloma Obser.
    Obser.
    619 Sabadell, Espagne
    A90 San Gervasi, Barcelone, Espagne
    D=0,5m F/D=4 Newton
    D=0,203m F/D=10 S-C
    Loren Coquille
    Matthieu Conjat Obser.+ Perso. Cabris (Alpes maritimes), France D=0,20m F/D=4, ST4
    Walt Cooney Perso. 929 Blackberry Observatory, Etats-unis D=0,305m F/D=10, AP-7
    Horacio Correia Plateau du Moulin à Vent, St-Michel l'Observatoire, France New D=0,583 F/D=3,77, Platinum KAF402ME
    S-C D=0,305 F/D=10, ST7 KAF 400
    Réf D=0,078 F/D=8, Audine KAF401E
    Vincent Cotrez Obser.+Perso. J80 Saint-Hélène, France D=0,20m F/D=10, G11, MX516
    D=0,15m F/D=5
    Roberto Crippa B13 Tradate, Italie
    Serge Deconihout Obser. 184 Valmeca, Puimichel, France D=0,61m F/D=3,74, cécédé
    Christophe Demeautis Obser.+Perso. 138 Village-Neuf, France
    185 Vicques, Suisse
    627 Blauvac, France
    etc.
    S-C D=0,20m F/D=6,3, KAF401e, KAF1602e
    D=0,61m F/D=3,39, cécédé
    Russ Durkee H39 Minneapolis, Etats-unis S-C D=0,28m F/D=11, ST10XE
    Tom Droege Obser. TASS=The Amateur Sky Survey TASS Mark IV
    Gérard Faure Col de l'Arzelier, près de Grenoble, France D=0,20m F/D=10, visuel
    Gino Farroni
    Enric Forne 619 Sabadell, Espagne
    L'Ampolla
    D=0,5m F/D=4 Newton
    D=0,36m F/D=5, SXV-H9
    Olivier Garde 615 St-Véran, France
    634 St-Jean de Bournay, France
    Seyssins (près de Grenoble), France
    D=0,62m, cécédé
    D=0,20m, cécédé
    D=0,30m, cécédé
    Rui Gonçalves Obser.+Perso. 938 Linhaceira, Portugal D=0,254m, F/D=6,7, Audine KAF400 (2000-2002), MX916 dès 2003
    Marek Husarik Obser 056 Skalnaté Pleso, Slovaquie D=0,61m F/D=4,1, ST8
    Tommi Itkonen Obser A83 Jakokoski, Finlande D=0,52m F/D=5,0, ST1001E
    Alain Klotz Obser.+Perso. 148 Guitalens, France D=0,20m, cécédé
    Gilles Kober Nice, France D=0,13m, F/D=6, Hisis 22 KAF400
    Richard Kowalski Obser. 761 Zephyrhills, Etats-unis D=0,178, ST7e
    Jean Lecacheux 586 Pic-du-Midi, France D=1,05m F/D=5
    Arnaud Leroy A07 Gretz-Armainvilliers, France R D=0,11m F/D=6, ST7
    Cédric Leyrat Obser. 180 Mauguio, France D=0,25m F/D=6, cécédé
    Christophe Lovis Obser. 185 Vicques, Suisse D=0,61m F/D=3,39, cécédé
    Federico Manzini A12 Sozzago, Italie D=0,40m F/D=5, Hisys 33
    Daniel Matter
    Patrick Martinez 242 Varennes, France D=0,14m F/D=3,6, ST8
    Jacques Michelet Les Pérouses, Claix, France D=0,203m F/D=6,3
    Thierry Midavaine 199 Buthiers, France D=0,59m F/D=3,4, KAF1602e
    Joël Nicolas Vallauris (Alpes Maritimes), France D=0,28m F/D=6,2 ST7 KAF400
    Arto Oksanen Obser 174 Nyrölä, Finlande D=0,40m F/D=5,0, ST8XE
    Michel Ory Obser. 185 Vicques, Suisse D=0,61m F/D=3,39, cécédé
    Hilari Pallares
    Paul Pinel D=0,255m F/D=6,0, cécédé
    Pertti Pääkkönen Obser A83 Jakokoski, Finlande D=0,51m F/D=5,0, ST1001E
    Raymond Poncy 177 Le Cres D=0,20m F/D=3,3, cécédé
    Donald Pray 912 Carbuncle Hill Observatory D=0,30m F/D=6,9, ST9E
    Claudine Rinner Obser.+Perso. 224 Ottmarsheim S-C D=0,305m F/D=10, ST8e, KAF1602E, KAF3200me
    René Roy 627 Blauvac, France N D=0,256m F/D=4,7, Hisis 22 KAF400
    N D=0,312m, Hisis 22 KAF400
    Andrew Salthouse Millington, Nouveau-Chandail Dob D=0,445m
    Stefano Sposetti Obser., Perso. 143 Gnosca, Suisse D=0,40m F/D=4, cécédé
    Donn Starkey Obser.+Perso. H63 DeKalb, Auburn, Etats-unis S-C D=0,355m F/D=11, ST10-XME
    R-C D=0,4m F/D=8.4, ST10-XME (depuis 2004)
    Robert Stephens Obser. 646 Santana, Etats-unis D=0,27m F/D=9,7, CCD
    Obser. 629 OAM, Costix, Majorque
    Jean-Paul Teng Obser. 181 Les Makes, la Réunion, France D=0,21m F/D=3, ST7
    Olivier Thizy Obser. 615 St-Véran, France
    634 St-Jean de Bournay, France
    D=0,62m, cécédé
    D=0,20m, cécédé
    Antonio Vagnozzi Obser. 589 S. Lucia di Stroncone, Italie R-C D=0,50m F/D=3,44, ST6
    Fernand Van Den Abbeel Obser. 231 Vesqueville, Belgique S-C D=0,20m F/D=3,5, Audine KAF400
    Nicolas Waelchli Obser. 175 OFXB - St-Luc, Suisse D=0,6m F/D=3, CCD
    Brian Warner Obser. 716 Palmer Divide Observatory, Etats-unis R-C D=0,5m F/D=8,1, CCD KAF1001e

    Quelques liens

  • La méthode de réduction et le logiciel utilisés, CourbRot, sont décrits ici. Il y a aussi un lien pour charger le logiciel et un fichier d'exemple
  • Le catalogue «Harris»: la liste des variabilités connues des astéroïdes compilée par Alan Harris. Il existe en ligne
  • Ephémérides des objets CdR&CdL
  • Une petite sélection d'astéroïdes pour courbes de rotation/luminosité (ne tient pas compte du «Harris»!)
  • La liste exhaustive des astéroïdes binaires
  • Le site du CALL (Collabortive Asteroid Lightcurve Link, en anglais)
  • Le site de Petr Pravec (en anglais)
  • Le site du CAPS (Center for Asteroid Physical Studies, en anglais)
  • Le mensuel en ligne Tumbling Stone
  • Le TASS=The Amateur Sky Survey
  • L'ASAS=the All Sky Automated Survey
  • L'association française des observateurs d'étoiles variables: AFOEV
  • La Variable Stars Observers League of Japan: VSOLJ
  • Les types de variables du catalogue GCVS (en anglais) avec les statistiques de population découvertes
  • Le catalogue général des étoiles variables: GCVS (en anglais)
  • Le bulletin d'information sur les étoiles variables: IBVS (en anglais)
  • Simbad et le Grand Vizir: deux bases de données du CDS, très utiles pour vérifier si une étoile est connue variable ou pas...
  • Si Aladin et le Grand Vizir restent muets... la Déèsse
  • Comprendre les deltascuti
  • Une page sur les occultations, en anglais (Jan Manek)
  • Une page sur les occultations, en anglais (Steve Preston)
  • Une page sur les occultations, en anglais (Mike Kretlow)
  • Une page sur les occultations, en français (Eric Frappa)
  • Une page sur les occultations, en italien (Simone Bolzoni)
  • Diverses statistiques astéroïdales collectées/déterminées par Gérard Faure
  • La page d'entrée de l'Observatoire de Genève
  • Pour communiquer, utiliser ou obtenir des mesures, corrections, modifications ou compléments à cette page: Raoul.Behrend@unige.ch

    stopsoftwarepatents.eu petition banner

    rien/ rien

    pasvac.ch